Noël Vérin

Noël Vérin(artiste peintre)

Noël Vérin rêve d'un grand tout, transformer le monde en œuvre d'art et sauver l'homme du chaos de la vie, n'y a-t-il pas là un désir mégalomaniaque et surtout, une attitude philosophique quand on sait ce que l'espace peut représenter pour tout un chacun, son occupation, sa vision, son décor, son air, son bien-être, son prix.  Je vis dans l'espace, suivant mes états d'âme, dit Noël Vérin.

L'espace s'agrandit ou se rétrécit, devient bleu, jaune, rouge, noir ou blanc cireux, tout se forme ou se déforme, tout explose et se recompose, enfin et surtout, tout change. L'art total pour moi, dit-il, est un ensemble de cultures où, de l'homme des cavernes au psychopathe, tous ont quelque chose à dire, à vivre, à faire. La mécanique du Pop Art américain, du néo-réalisme, du Fluxus* et de la poésie concrète est née de Marcel Duchamp et Kurt Schwitters, pas de Noël Vérin.  Pourtant lui s'accroche à son art Primaire comme il le définit, l'effleure, joue quelques touches puis repart sur un autre clavier, sur une autre musique. Noël VERIN vit à Paris, travaille dans son atelier d'Aubervilliers, tous les jours, son lyrisme pictural est entêtant pour lui, il a un grand besoin de souffler, de répandre, d'écrire ses photos intérieures avec ses pinceaux.

Il choisit ses galeries et ses expositions avec beaucoup de soin, se montre peu mais produit intensément. Longue vie à lui, qu'il continue de nous surprendre avec ses drôles de petits bonshommes qui sont vraiment des hommes.